Autocuiseurs : Comparatif des tops ventes et meilleurs avis

La meilleure cocotte-minute ? C’est sans doute celui qui peut répondre aux besoins de la famille. Il doit donc avoir des dimensions adaptées au nombre de portions utiles, des fonctions spéciales en fonction du type de régime que vous suivez habituellement, mais surtout il doit être impeccable en termes de sécurité et de qualité des matériaux. L’époque où la cocotte-minute à la maison pouvait devenir une arme dangereuse est révolue depuis longtemps. La technologie mise à la disposition des familles dans la cuisine assure toujours de meilleures performances avec une facilité d’utilisation particulière. Dans notre classement, nous passons en revue les caractéristiques des modèles les plus intéressants, à commencer par ces deux que nous recommandons avec une chaleur particulière. La fierté italienne, ne pouvait pas manquer le modèle Lagostina Irradial Control Pentola A Pressione, une des offres les plus intéressantes en termes de performances de haut niveau et de prix compétitif. Instant Pot IP-DUO60 Autocuiseur électrique, fou chez les blogueurs américains et n’a pas tardé à gagner l’intérêt du public local, nous vous présentons une bonne version à ne pas manquer.

Comparatif Autocuiseurs : Les meilleurs prix de la semaine

Guide d’achat d’un bon autocuiseur

Les autocuiseurs sont sur le marché depuis relativement peu de temps. Officiellement inventé à la fin des années 20, il faut attendre la fin de la seconde guerre mondiale et le boom économique pour connaître le véritable succès des ventes. C’est un système de cuisson innovant, qui permet de réduire le temps en augmentant la température et en augmentant la pression sur les aliments qui sont cuits de façon uniforme. Les propriétés organoleptiques restent intactes, ou presque, tandis que la saveur est renforcée par la cuisson dans un peu d’eau. Au fil des décennies, cette marmite a changé et est maintenant disponible dans des versions plus technologiques et automatisées, mais en substance reste très similaire à ce qu’elle était à l’origine. Un système efficace et rapide pour apporter à la table de bons plats, sains mais cuits en deux fois moins de temps.

Avis Autocuiseurs : Le best seller

Autocuiseur à contrôle radial lagostina

Lagostina 010047010107 Autocuiseur, Acier Inoxydable, 7L
  • Ouverture et fermeture facile : le système de levier permet d'ouvrir et fermer l'autocuiseur sans effort
  • Idéal pour tous feux
  • Livret de recettes inclu
  • Garantie : 25 ans

Lagostina est la réponse italienne sur la façon de choisir un bon autocuiseur. Depuis un siècle sur le marché, la marque typique Made in Italy a été la première à introduire les autocuiseurs dans la cuisine de nos familles dans les années 60.dans la version contemporaine, la marmite est appréciée pour la grande attention aux détails et le soin dans le design qui la rend sûre et facile à utiliser.elle est équipée d’un fond à triple couche, acier, aluminium et acier. L’avantage de cette formation spéciale est l’épaisseur qui permet une répartition optimale de la chaleur pour une cuisson uniforme. Le système de sécurité de cet autocuiseur Lagostina est bon, avec trois valves qui s’activent à des moments différents pour assurer une ventilation parfaite mais sans disperser trop de liquide de cuisson. La première vanne est réglée afin de doser la quantité de vapeur à libérer en fonction de l’aliment et du temps de cuisson. Au cas où un aliment obstruerait la vanne, la soupape de sécurité à double intervention est activée. Le piston rouge du Leverblock se lève lorsque le couvercle est en place et le verrouille à cet endroit.

Autocuiseurs : Comparatif des 3 meilleurs produits

Autocuiseur électrique instant pot ip-duo60

Il faut attendre les offres et les rabais de la saison pour avoir cette autocuiseur électrique à bon prix mais chaque argent dépensé sera vite rentabilisé par une grande efficacité et une grande polyvalence. Pour appeler le Pot Instantané, un simple autocuiseur électrique est réducteur. C’est une grande invention capable de combiner la commodité d’un cuiseur automatique, où l’on peut programmer différentes variables, avec l’uniformité et la rapidité de la cuisson à la vapeur à haute pression. Le résultat est une marmite qui permet de cuire en quelques étapes de nombreuses recettes, différents types d’aliments et des combinaisons d’ingrédients, en appuyant simplement sur un bouton et en le laissant libre.Il existe différents modes de cuisson, sept en tout, y compris les moins conventionnels, comme le yaourt, ou ceux typiques des pays anglophones comme le porridge, une solution saine pour le petit déjeuner du matin mais ennuyeuse à cuisiner. C’est également un cuiseur à vapeur parfait pour la cuisson du riz ou d’autres céréales céréalières qui maintiennent ainsi la quantité optimale d’amidon pour une consistance parfaite et décortiquée.

Autocuiseur wmf perfect plus, 22 cm

Promo 8%
WMF 793129990 Autocuiseur Perfect Plus 4,5L 22 cm
  • Diamètre: 22 cm
  • Matière: Brillant, Cromargan inox 18/10

WMF n’est pas dans le nombre des fabricants d’accessoires de cuisine les plus vendus, mais certainement parmi ceux qui sont les plus appréciés par les vrais admirateurs de l’équipement de cuisine adéquat. Le design raffiné et l’aspect élégant ne sont pas les seuls points en faveur de ce pot. Son côté pratique et son extrême maniabilité le rendent parfait pour la préparation de différents plats. L’autocuiseur WMF peut être entièrement démonté, ce qui permet de le mettre facilement au lave-vaisselle et de le laver en machine. La poignée et les autres parties sensibles à la chaleur doivent être lavées à la main. A l’intérieur, il y a des indications sur la quantité maximale d’eau qu’il doit contenir, à adapter en fonction de la recette ou des ingrédients à préparer. Bien qu’il semble compact, les dimensions sont presque standard. Un diamètre de 22 cm par rapport à une capacité légèrement inférieure à ce type d’article, 4,5 litres. C’est un bijou fabriqué en Allemagne qui accorde également une grande attention à la sécurité et à la facilité d’utilisation.

Pourquoi choisir un autocuiseur numérique

Le but de l’autocuiseur est de simplifier et d’accélérer la cuisson des aliments. L’objectif est d’apporter à la table des aliments frais et faits maison même lorsque le temps est court ou que le désir de préparer des repas est complètement absent, donc viser des versions numériques modernes qui automatisent entièrement le processus ne peut qu’améliorer encore cette caractéristique du cuiseur. Dans les modèles numériques, le minuteur régule les temps de cuisson et d’autres variables utiles telles que la température et l’intensité de la pression à l’intérieur du cuiseur peuvent être facilement contrôlées.

A quoi sert un autocuiseur avec manomètre ?

Un manomètre est un instrument permettant de mesurer la pression d’un fluide, dans ce cas la préparation à l’intérieur de la casserole. La prise en compte de cette donnée permet, même de manière analogique, d’avoir une vue d’ensemble complète de l’état de la préparation même lorsque la casserole est fermée. Vous n’avez pas besoin d’ouvrir le couvercle pour vérifier que tout se passe bien. Les données exprimées par cet outil sont suffisantes pour savoir si la température intérieure est optimale et si la pression de la vapeur permet de cuire même les ingrédients les plus consistants comme la viande.

Comment ouvrir l’autocuiseur

L’époque où l’autocuiseur représentait un risque pour la sécurité de ceux qui l’utilisaient est révolue. Aujourd’hui, les systèmes de sécurité des casseroles et des poêles assurent la parfaite décompression de la vapeur à l’intérieur avant l’ouverture du couvercle, un détail essentiel car c’est précisément la puissance qui peut libérer la vapeur comprimée qui représente un grave danger pour sa propre sécurité. Mais des soupapes présentes, il faut toujours évacuer la quantité de vapeur en excès pour équilibrer au mieux la pression interne idéale pour une cuisson rapide et saine. Lorsque la vapeur résiduelle est complètement évacuée, après avoir éteint l’appareil, vous pouvez suivre les indications des différentes entreprises et vérifier l’ouverture qui nécessite le type de couvercle. Il y en a des rigides et des flexibles, ce paramètre influence également le type d’ouverture du pot.

Quelle quantité d’eau faut-il pour cuire les aliments ?

Cuisiner du risotto, des pommes de terre, des haricots dans une cocotte-minute est un jeu d’enfant. Il suffit de suivre les instructions fournies par le fabricant pour obtenir le bon équilibre entre l’eau, le temps de cuisson et les portions d’aliments. Avec l’aide de l’expérience et en acceptant de faire quelques erreurs, il est facile de trouver le meilleur selon vos goûts et préférences sur la table. La règle à suivre est de considérer le degré d’hydratation de l’aliment de départ. S’il s’agit d’aliments secs comme le riz, les céréales ou les légumineuses séchées et trempées, la quantité d’eau devrait être au moins le double de leur volume. Les aliments frais comme les légumes nécessitent de petites quantités d’eau ou peuvent être cuits à la vapeur pour améliorer la saveur et limiter la dispersion des nutriments pendant la cuisson.

Comment utiliser l’autocuiseur pour la cuisson des asperges

Les asperges peuvent être coupées en morceaux puis cuites normalement comme tous les légumes. Pourtant, la beauté de ce légume extravagant est que l’on peut les manger entiers comme s’il s’agissait de bâtonnets à tremper dans des sauces et du pinzimonio. Pour pouvoir cuire des tiges entières, il faut donc que la taille de la marmite le permette. Vous pouvez choisir de couper la partie boisée au départ. Cette opération permet de gagner de la place à l’intérieur du pot, mais il est nécessaire de faire tenir les tiges bien droites pour ne pas abîmer les apex de floraison.

Est-ce que le brocoli peut être cuit dans l’autocuiseur ?

On est porté à penser que le brocoli est trop délicat pour être cuit dans l’autocuiseur, mais il peut être un excellent moyen de mettre ce légume sur la table dans une version qui rehausse sa saveur intense et caractéristique. Au lieu de les faire bouillir dans de l’eau, il suffit d’utiliser une petite quantité pour permettre à la vapeur de se répandre. Ensuite, en quelques minutes, les légumes sont mijotés et prêts à être consommés, sans ajout d’autres arômes ou graisses.

Comment fait-on le bouillon dans la cocotte-minute ?

Exactement comme pour les pots communs, il est possible d’utiliser l’autocuiseur pour préparer le bouillon avec les restes des légumes et les parties qui ne sont pas apportées à la table. Il représente le plat de recyclage par excellence, capable de donner une excellente destination aux parties qui sont habituellement jetées mais qui ont toujours les mêmes nutriments et le même goût que les autres parties de la plante. La seule précaution à suivre est de ne pas remplir le pot au-delà du niveau de tolérance du pot qui est habituellement indiqué par une encoche aux deux tiers de son volume.

Comment utiliser l’autocuiseur avec panier ?

De la même façon que pour les casseroles classiques dans lesquelles on utilise l’outil de cuisson à vapeur, il est possible ici aussi de cuire tout aliment qui n’est pas en contact direct avec la plaque chauffante, ni immergé dans l’eau ou l’huile. Il suffit d’ajouter la quantité d’eau nécessaire pour former la vapeur et de disposer les légumes proprement dans le panier.

Comment utiliser l’autocuiseur

Il faut garder à l’esprit qu’il ne suffit pas de jeter dans la marmite les ingrédients pour avoir un excellent déjeuner. Vous devez surveiller attentivement la bonne quantité d’eau et le temps de cuisson optimal en fonction des ingrédients choisis.

Comment fonctionne l’autocuiseur

L’intuition derrière le fonctionnement de l’autocuiseur provient d’un fait physique : la pression atmosphérique affecte la vitesse à laquelle l’eau atteint le point d’ébullition, ce qui augmente artificiellement la valeur de la pression, et dans ces casseroles est le double de la pression atmosphérique, l’eau ne bout qu’une fois qu’elle atteint 120°C. C’est pourquoi les aliments à l’intérieur des autocuiseurs cuisent plus rapidement : ils sont exposés à une température constamment plus élevée que celle des casseroles normales.

Qui a inventé l’autocuiseur

L’inventeur qui avait cette puissante intuition a été trahi par son intempérance. C’est en 1927 que ce nouveau concept de cuisinière fut mis en vente pour la première fois, mais grâce à un fonctionnement pas tout à fait parfait et au pressage de la seconde guerre mondiale, le succès fut lent à arriver. L’industrialisation croissante, l’entrée des femmes sur le marché du travail, la soif d’efficacité et de modernité sont le cadre de la diffusion de l’autocuiseur tel que nous le connaissons aujourd’hui. Bien qu’aujourd’hui nous puissions compter sur des modèles plus efficaces et plus sûrs.

Pourquoi utiliser l’autocuiseur pour la cuisson à la vapeur

Le succès de l’autocuiseur est dû à la possibilité de réduire le temps de cuisson des aliments qui autrement seraient difficiles à intégrer dans l’alimentation des travailleurs. Les longs temps de cuisson des légumineuses deviennent un souvenir puisque vous pouvez utiliser ce précieux outil qui réduit de moitié les attentes. Il devient ainsi une référence pour la préparation de plats sains et traditionnels, mais aussi légers et sans graisses ajoutées. La cuisson à la vapeur va bien avec cette philosophie. De plus, le fonctionnement spécial du pot permet de cuire à la vapeur tous les aliments, y compris les plus délicats comme les légumes à fleurs, de manière uniforme et rapide.